RUSAGARA Radegonde

Informations personnelles

Nom : RUSAGARA Prénom : Radegonde Nationalité : Rwandaise E-mail : radegonde.rusagara AT-2ie-edu.org Tél : +226 75 74 91 07 Adresse : Rue de la Science, 01 BP 594 Ouagadougou 01/ Burkina Faso Profession : Doctorante Institut/ Université Sud : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement 2iE Institut/ Université Nord : Sorbonne Université SU

Sujet de thèse

  • Titre de la thèse : Étude des mécanismes de recharge des aquifères du bassin versant de Tougou : Burkina Faso
  • Directeurs de thèse : Prof. Mahamadou KOITA (2iE) et Prof Valérie PLAGNES (SU)
  • Co Directeurs de thèse : Pr. Harouna KARAMBIRI (2iE), Pr. Pierre RIBSTEIN (SU) et Prof. Anne JOST (SU)
  • Contexte scientifique du sujet et du projet

Les eaux souterraines sont largement utilisées en Afrique (Tindimugaya, 2017) surtout dans les pays Sahéliens comme le Burkina Faso où elles assurent la survie de plus de 87% de la population rurales et 21% des citadins (Pavelic et al. 2012). En vue d’assurer leur gestion durable, cette étude a été initiée dans le bassin versant de Tougou situé au Nord du Burkina Faso et permet d’améliorer l’état de connaissance sur les mécanismes de recharge des aquifères qui évoluent sous l’influence de la géologie, le climat ainsi que l’utilisation des sols. Elle se base sur les approches multidisciplinaires combinant les investigations sur le terrain et la modélisation numérique. Les activités sur le terrain sont menés afin d’améliorer la compréhension conceptuelle des aquifères de Tougou. Tandis que, la modélisation numérique sera utilisée pour estimer les réserves en eau souterraine et prédire leur disponibilité suivant plusieurs scenarios de variation climatique et de l’utilisation des sols.

  • Mots clés : Changements globaux, Recharge de la nappe, Modélisation numérique, Socle, Burkina Faso, Sahel.