KPOTUFE Kossivi

Informations personnelles

Emails :

  • kossivi.kpotufe@ird.fr
  • kferdinandkossivi_AT_gmail.com

Laboratoires :

  • Institut Jean Le Rond D’Alembert (IJLRDA)
  • Laboratoire de Modélisation Mathématiques et ses Applications(LMMA)

Encadrants :

  • Nord : KONDO Djimédo, Pr. Sorbonne Université-Paris(France).
  • Sud : TCHARIE Kokou ; PINDRA Nadjime, Prs. Université de Lomé(Togo).

Spécialité :

  • Mécanique.

Thèse

Sujet de Thèse :

  • Modélisation et simulation multi-échelle de l’endommagement induit par des systèsmes de multi-fissures en interaction complexe..

Résumé :

La multifissuration est le mécanisme principal d’endommagement et de rupture des roches quasi-fragiles comme le granite ou l’argilite. Décrire et simuler quantitativement l’amorçage de systèmes de multifissures en forte interaction et leur croissance dans ces matériaux reste un problème dont la prise en compte est délicate sur le plan scientifique et d’intérêt sociétal majeur en ce qui concerne la problématique du transport de polluants dans les milieux naturels (géologiques) complexes ou même celle du stockage souterrain de déchets à plus ou moins grande activité. Outre l’étude de cet endommagement induit par les systèmes de multifissures en interaction, la modélisation mathématique et la simulation numérique satisfaisantes de la transition à la rupture , restent un sujet scientifique encore ouvert qui peut s’avérer de grande importance pour le transport de certains polluants. Un certain nombre de travaux très récents ouvrent des perspectives nouvelles, en permettant notamment d’avancer sur deux fronts complémentaires : les approches variationnelles. et les méthodes d’homogénéisations. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la modélisation et de la simulation des systèmes de microfissures en interaction complexe. L’impact sur la dégradation des milieux naturels et sur leurs propriétés effectives est ciblé. Le projet vise à :

  • Approches variationnelles non locales de l’endommagement des matériaux quasi-fragiles.
  • Homogénéisation de milieux élastique multi-fissurés : théorie /simulations
  • Simulations numériques sur des structures réelles.